La crypte des Bourbons

Dans les tombeaux, à Kostanjevica, reposent les derniers membres de la famille royale française des Bourbons. Exilés par la révolution de 1830, ils trouvèrent un premier refuge à Edimbourg, en Ecosse. Ensuite ils partirent pour Prague et finalement, arrivèrent à Gorizia où ils devinrent les hôtes du comte Coronini. Ils furent enterrés à Kostanjevica. C’est pourquoi ce lieu est aujourd’hui connu dans le monde comme le «Petit Saint Denis».

Charles X (1757–1836), devenu roi de France en 1824, il fut considéré comme autocrate. La politique qu’il conduisit fut à l'origine de la Révolution de 1830, qui obligea toute sa famille à abdiquer et à s’exiler. Dix sept jours après son arrivée à Görz, actuellement Gorizia, il mourut du choléra, le 6 novembre 1836, dans le palais des  comtes Coronini. Il fut enterré dans la crypte de l’église, à Kostanjevica, le 11 novembre 1836.

Outre le dernier Roi de France, cinq membres de la famille des Bourbons reposent dans la crypte:

Louis XIX, duc d’Angoulême (1775–1844), fils aîné de Charles X, mort dans le palais Strassoldo à Gorizia.

Marie-Thérèse-Charlotte, duchesse d’Angoulême (1778–1851), femme de Louis XIX, fille du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette (fille de l’impératrice autrichienne Marie-Thérèse).

Marie-Thérèse-Beatrice Gaetana, archiduchesse d’Austria-Este (1817–1886), femme de Henri V. C’est grâce à elle que les membres exilés de la famille des Bourbons reposent dans la même crypte.

Henri V, comte de Chambord (1820–1883), fils de Charles Ferdinand et petit fils de Charles X, dernier membre de la branche française des Bourbons.

Louise-Marie-Thérèse, duchesse de Parme (1819–1864), soeur de Henri V, qui après la mort violente de son mari Charles III, duc de Parme, est devenue régente pendant la minorité de son fils.

Dans une niche spéciale gît le ministre de la cour du roi Charles X, Louis Jean Casimir, Duc de Blacas, marquis d’Aulps (1771–1839). Fidèle, il suivit son roi en exil. Il devint propriétaire de terres à San Mauro (Italia) ainsi qu’à Kanal.